Je change de pays

A quel moment decide-t-on de changer de pays? Quand ce dernier devient une menace pour notre existence. Qui parmi nous peut dire qu’il est a l’abri de la maladie? Cet Etat que nous n’avons pas cree a cause du fait colonial et qui est le notre est dirige et maintenu par des gens que nous n’avons pas choisi a cause du fait neo-colonial, represente desormais un danger pour nous tous. En quoi cet Etat qu’on appelle Cameroun est-il le notre? Jusqu’ou allons nous accepter un pays pareil? Ce qui s’est passe ce 12 mars 2016 a l’hopital Laquintinie de Douala est “la finale”. Les camerounais qui etaient jusqu’ici fiers de se “debrouiller” malgre ce systeme incapable, dirige par une elite d’incapables predatrices de la fortune publique, recoivent en pleine figure une image insupportable. En fait pendant que nous sommes occupes a nous debrouiller pour avoir un semblant de vie decente, une epee de damocles est sur nos tetes, que dis-je une epee, une bombe! Elle nous rappelle que dans ce pays qu’on dit etre notre pays, nos vies ne valent rien ou plutot la vie est un bonus; en d’autres termes tous ceux qui vivent dans ce pays le Cameroun sont des morts qui s’ignorent. Dailleurs tout ce que sait faire cet Etat c’est d’enlever des vies la preuve est que Eva, la soeur de la victime ayant pose cet acte heroique d’essayer avec de sauver les jumeaux qui bougeaient encore dans le ventre dans la cour de l’hopital ou sa soeur venait de mourir dans l’indifference totale du personnel hospitalier… est en prison. La prison et la mort ont toujours ete les seules reponses de cet Etat a ce peuple qui se debrouille; pendant que son president de 84 ans, un incapable au pouvoir depuis 34 ans est accueilli par les services hospitaliers des Etats Suisses et Allemands (a Baden Baden) qui l’aident lui a rester en vie et au pouvoir au detriment de toutes ces Monique Koumate dont l’argent sert a engraisser les economies europennes, car c’est bien avec l’argent du peuple que Paul Biya paye honteusement les Suisses et les Allemands.

Si pendant longtemps on a pense qu’on pouvait redresser la barre et redonner a ce pays programme pour reprimer depuis les independences et non pour servir, ce qui s’est passe hier sonne le glas d’un Cameroun. Impossible de continuer apres une telle horreur quand on voudrait encore appartenir a l’espece humaine… Il faut faire table rase et tout recommencer a zero. L’heure n’est plus a se plaindre, arretons avec ce systeme. “Je n’accepte plus les choses que je ne peux pas changer, je change les choses que je ne peux pas accepter.” Angela Davis – Creons ce pays dont nous revons.

Advertisements

Un commentaire

  1. Eliane · mars 13, 2016

    Tout simplement horrible, même la descente aux enfers est un scénario bien pâle à côté de celui d’hier.

    Envoyé de mon iPhone

    >

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s