Un scientifique de Harvard demontre pourquoi les camerounais doivent sortir de leur individualisme et cooperer s’ils veulent survivre

Par Jean-Pierre Bekolo

D’après une étude d’un scientifique de Harvard sur l’altruisme l’evolution, l’individualisme et le manque de solidarité qu’on observe par exemple aujourd’hui entre les camerounais, Martin A. Novak  demontre que cette attitude les conduit a leur perte.

La mutation aleatoire et la selection naturelle sont un puissant moteur de changement du monde naturel. C’est ce qu’ont en commun, une colonne de fourmis, le changement climatique, le cancer et le language. Novak nous apprends que des genes aux cellules, aux societes, les grandes innovations de la vie sur terre sont dues a un troisieme moteur et “maitre architecte” de l’evolution: la cooperation. Dans son livre intitule SuperCooperators ecrit avec Roger Highfield, il distingue cinq mecanismes distincts qui ont permis l’emergence d’un comportement de cooperation aussi bien dans les cellules humaines que dans les societes humaines qui presentent un degre de cooperation jamais egale dans la creation.

L’exemple du jeu du dilemme du prisonnier est frappant. Le jeu implique deux prisonniers complices qui sont arretes pour un crime. Interroges separemments, on leur propose un deal. Si l’un des prisonniers incrimine l’autre, ou se “defile”, alors que l’autre reste silencieux, ou “coopere”, il sera condamne a un an de prison alors que l’autre en prend pour quatre ans. Si les deux restent silencieux, ils prennent tous les deux deux ans, mais si les deux se defilent, ils prennent trois ans chacun. Le choix rationnel pour chacun des prisonnier serait-il donc de se defiler et prendre trois ans, alors que s’ils avaient “cooperes” tous les deux ils se seraient retrouves dehors au bout de deux ans. Novak conclu que en absence de confiance, la raison peut etre autodestructrice. Le comportement egoiste qui voudrait que la solution intelligente soit de toujours se “defiler” est battue ici par le comportement cooperatif. Il about it a une logique qui voudrait que sous certaines conditions, la competition peut aboutir a un travail en equipe.

Aussi interessant, la confiance que doit faire le proto-simian (qui va evoluer plus tard en hominid … en humain) a son futur partenaire.  Voici la question qu’elle se pose. Dois-je donner le sexe aujourd’hui en echange de la nourriture et de la protection plus tard? A partir d’ici nait une autre notion, “la reputation”. Car le proto-simian a vu observe le comportement de son futur partenaire s’il ne l’a pas fait d’autre l’ont vu se comporter.

Novak qui est en fait un modeliste travaillant dans le champ des mathematiques en biologie conclu que le langage, la cognition et la moralite ne sont que des variations evolutionaires du besoin fondamental des creatures sociales de coopérer. Belle lecon pour les camerounais que nous sommes qui croient que etre intelligent c’est ne pas cooperer.

A lire absolument.Altruism, Evolution and Why We Need Each Other to Succeed. By Martin A. Nowak with Roger Highfield

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s