LE CAMEROUN SURVIVRA-T-IL?

A l’heure où le Cameroun est en guerre contre un ennemi invisible qui fait des ravages sous d’autres cieux, à l’heure où beaucoup n’ont leurs yeux tournés que vers l’interminable fin de règne, à l’heure où les conspirationistes n’ont aucun doute sur un complot contre le Cameroun, les dirigeants camerounais possédés par leurs vieux démons, trouvent encore le moyen d’endormir les camerounais, au moment où la situation leur demande beaucoup de vigilance. Les vieux réflexes et les vieilles méthodes de gouvernance vont nous perdre! Ce n’est pas parce que le football les a toujours aidé qu’il continuera à le faire. Le monde change et les vieilles recettes de grand-mère sont peut-être aussi à revoir. J’entends des ministres fustiger des ennemis de l’extérieur en balbutiant des mots sur la lutte de libération du peuple camerounais contre le colonialisme, sans que des générations de jeunes camerounais ne comprennent de quoi ils parlent; tant ce gouvernement qu’il représentent a tout fait jusqu’ici pour dire aux jeunes camerounais que tout ça “c’est rien” car Paul Biya seul est, a été et sera , maintenant et toujours… On continue officiellement de railler l’UPC qui est notre ANC dont Mandela et ses camarades se sont inspirés. Je demande hein, où allez-vous trouver cette énergie nouvelle qui vous permettra de lutter contre ces nouvelles forces? Piégés par des vieilles méthodes, formés avant tout à broyer le camerounais, habitués à nous neutraliser nous-mêmes, le Cameroun est aujourd’hui tout nu à la merci du premier venu. Imaginez seulement un instant ce que font les ennemis pendant que nos yeux sont au Bresil! Si le football a jusqu’ici été utilisé comme la solution à tous les problèmes du Cameroun, c’est parce que le camerounais était considéré comme étant la menace par le système en place. Mais aujourd’hui que la menace nous est présentée comme venant de extérieur, pourquoi continuer à endormir les camerounais avec cet opium, cette drogue; ce somnifère qu’est le football (il y en a d’autres bien sûr) , quand on sait que l’ennemi non seulement ne dort jamais, mais il choisi justement de » ne nous attaquer que quand nous dormons? »

Si une chose est sure c’est que la fin du Cameroun quand bien meme elle serait le fait de l’extérieur, nous allons nous charger de l’anticiper tant nous portons en nous les germes d’une auto-destruction programmée!

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s