La République ou Dieudonné, qui va tuer l’autre?

Parce que l’affaire Dieudonné nous parle plus des médias en France que de la réalité française, elle finit par se résumer en une affaire de langage. On parle de quelqu’un dont tout le monde dit qu’il faudrait le faire taire, au point de voir qu’en France, la parole est donnée et retirée par un establishment qui peut recourir au conseil d’Etat et que celui-ci est en mesure en quelques heures seulement de décider de retirer la parole. Ce qui veut dire de manière implicite que ceux qui parlent sont ceux qu’on laisse parler. Quel message pour tous ces écrivains, chanteurs, artistes, cinéastes etc. français et étrangers qui croyaient vivre dans un pays de la liberté d’expression ? Le plus décevant pour un artiste est d’apprendre que ce sont les politiques qui distribuent cette parole. Ils nous disent même que Dieudonné ne les fait plus rire, eux qui ? En quoi le rire des politiques serait la norme de la liberté d’expression ? Les maîtres de la parole que sont les politiques semblent plus à la recherche d’un langage pour expliquer en quoi ce que dit Dieudonné est inacceptable car il faut rester « politiquement correct ». Je n’ai jamais assisté à un spectacle avec autant de non-dits. Dans les médias, on dit tout sauf ce qu’on dit vraiment.

Voilà l’histoire d’un noir d’origine camerounaise de mère bretonne (région ou se trouve Nantes ville qui a autorisé le spectacle de Dieudonné, bloqué par le Conseil d’Etat siègeant à Paris) Mr Mbala Mbala qui affronte « Manuel » un ministre d’origine espagnole devenu français en 1982 qui doit démontrer en tant que fils d’immigré à l’establishment français d’aujourd’hui majoritairement juive paradoxalement  ; communauté qui serait sans communautarisme… et qui aurait réussi à remonter des tréfonds de la Shoa vers les cimes de la jet française, faisant aujourd ‘hui rêver de nombreux immigrants comme Manuel ; et c’est aussi à cette communauté qu’appartiendrait Elie Semoun l’ancien binôme de Dieudonné. L’ambitieux Manuel Valls doit démontrer à l’establishment qu’il est en mesure de remplacer François Hollande. La victoire du Ministre de l’Intérieur sur les autres prétendants à la séduction de l’establishment ouvre ainsi le bal des mots et expressions qui vont le mieux présenter l’affaire Dieudonné et être le chouchou de l’establisment.  Qui aurait pensé que faire carrière en politique dans la République Française se résumerait un jour à faire allégeance à des Hutus contre des Tutsi?  Quand l’argent s’en mêle, le langage prend une autre tournure. Ainsi les immigrés travaillant en France découvrent qu’envoyer l’argent à sa famille au pays est considéré par Tracfin comme du « blanchiment ».

Selon qu’on est de droite, de gauche, d’extrême droite ou d’extrême gauche il faut trouver le langage qui permet à la fois de critiquer le régime en place car on veut le battre aux prochaines élections et de parler à l’establishment. Que font les maîtres de la parole en France, ils s’accrochent à tout ce qui concerne l’establishment et se mettent à hurler avec les loups… pour ne rien dire… Mais très souvent comme sur les affaires de ce genre qui les passionnent (siffets à l’hymne, foulard…) se cachent une incapacité à proposer aujourd’hui un idéal de vivre ensemble français. Ainsi ils deviennent ceux qui creusent les fossés et montent les murs. Certains anticipent sur la masse des mécontents arabes et noirs de plus en plus nombreux et sympathisants de Dieudonné qui feraient un bon électorat car l’establishment reste toujours une minorité. D’autres entrent dans la brèche qu’ouvre la liberté d’expression pour réaffirmer l’importance des valeurs de la République que s’arrachent aujourd’hui les deux camps. La question qui se pose aujourd’hui est la suivante, si la République n’est pas en mesure de faire taire Dieudonné de par ses propres, soit c’est l’affaire Dieudonné qui va tuer la République, soit c’est la République qui va tuer Dieudonné.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s