Mon Nom est Personne

29 Septembre 2011
Quand on pose la question « Qui voyez-vous pour remplacer le président Paul Biya ? » Tous répondent de manière unanime « Personne » en anglais « Nobody ».
Si certains estiment que parmi les 19 406 100 d’âmes que compte le Cameroun personne capable d’assumer la fonction présidentielle comme Paul Biya aujourd’hui, ceux-là doivent se faire une si haute idée du Cameroun que seul le bon Dieu est en mesure de diriger notre si grand et beau pays ! Pourtant tous les jours les camerounais vivent, résolvent leurs problèmes, étudient, produisent, s’organisent sans que ce Dieu soit à leurs côtés. Qui est donc ce président qui doit nous venir du ciel ? Avons-nous seulement besoin de lui au vu de nos problèmes quotidiens ? Quelle idée nous faisons-nous de la fonction présidentielle en 2011? Est-ce l’idée que nous ont donné à partir de 1960 nos seuls deux présidents Ahidjo (1960-1982) et Biya (1982-201?) tous issues du parti unique qui leur forgea cette image de demi-dieu? Est-ce d’un Président-Dieu dont nous avons besoin aujourd’hui ou plutôt d’un président qui ferait justement partie des « Nobody » ? La fonction présidentielle chez-nous na-t-elle pas besoin dun peu dhumilité aujourdhui au vu de toute cette extravagance méprisante pour tous les « Nobody »? Le Cameroun a besoin dun Président-Nobody qui pensera pour une fois en priorité aux oubliés et marginalisés de ces 50 ans d’indépendance et non à des maîtres en tout genre qui laideraient à se maintenir au pouvoir. N’oublions pas que l’histoire du Cameroun a fait des véritables héros de notre indépendance des « Nobody » en gonflant artificiellement à la soviétique l’importance des présidents mis en place par l’ancien colonisateur. Pourquoi cherchons-nous quelqu’un pour remplacer le président? Personne ne doit remplacer Paul Biya. Pour un pays qui a une histoire comme la nôtre, celle dune indépendance volée, c’est à tous les « Nobody » de remplacer ce président. Ce n’est donc pas un homme qu’il s’agit de remplacer mais tout ce modèle copié-collé de la 5ème République française (ayant pour but de permettre à seul homme lui-même contrôlé depuis la France de diriger le pays) et qui na jamais donné voix au chapitre à ceux-là à qui on a volé leur souveraineté. Ce changement que souhaitent tous les « Nobody » devrait avant tout être la fin d’un régime au présidentialisme excessif où tout un peuple aussi dynamique et créatif que le camerounais se retrouve otage d’un seul homme. Heureusement qu’on ne voit personne pour remplacer le Président-Dieu Biya car c’est le règne des « Nobody » qui doit lui succéder, celui de la véritable indépendance du peuple camerounais qui pourtant a crié en son temps, comme les arabes aujourd’hui, sa volonté d’appartenir à l’humanité. Qui est aujourd’hui le président en Tunisie ? Qui est le président en Egypte ? Et en Libye alors? Mister Nobody ! Vive Mister Nobody !
S’il faut se méfier de quelqu’un c’est bien de Mister Nobody (tous ces 19 406 100 camerounais qui ne sont personne et qui ne peuvent pas remplacer Paul Biya) car en Tunisie comme en Egypte, il n’y avait aussi personne pour remplacer Ben Ali et Moubarak. C’est à force d’avoir voulu continuer à prendre les africains pour des « Nobody » que Bouazizi a préféré en s’immolant par le feu, quitter ce monde où il était justement un « Nobody » pour mieux cueillir nos dictateur dans l’au-delà. Depuis il en a fait partir trois et pas les moindre : Ben Ali, Moubarak, Kaddafi en attendant Saleh, Assad etc. ; il n’a pas fini de nous démontrer que le véritable pouvoir est entre les mains de « Personne ».

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s